Voiture de survie pour personne âgée en route vers la dépendance

Un piéton s'engage sur un passage piéton en Crozon en faisant signe à un automobiliste venant sur la gauche, qu'il souhaite traverser. L'automobiliste roulant à allure modérée ne s'arrête pas. Le piéton est renversé par le rétroviseur et se cogne la tête en tombant sur le sol de la chaussée, ce dernier est transporté à l'hôpital pour examen... Rien de grave. La conductrice subit un test d'alcoolémie qui s'avère être négatif. 29 juillet 2019.

L'accident de la circulation est banal mais engage une femme de 84 ans pleinement responsable et qui n'a pas su s'arrêter à temps comme le code de la route le lui imposait. La victime s'en sort bien mais cette femme se trouve aussi dans une situation délicate. Comme de nombreuses femmes âgées de la presqu'île de Crozon dont le seul lien de communication est la vieille petite voiture qui bien souvent a une couleur indéterminée, cette femme, si elle devait ne plus conduire par crainte ou par interdiction, se retrouverait complètement isolée et dans l'incapacité de se nourrir. Il n'y a pas de commerces de proximité dans les hameaux. Dans les décennies passées, une bonne marche à pied résolvait approvisionnement ou permettait de faire connaître ses manques qu'un artisan se précipitait à combler. Aujourd'hui le supermarché impose la possession et la conduite d'un véhicule de survie.

Le féminisme en presqu'île de Crozon

Crozon n'est pas épargné par les violences conjugales



Sondage d'opinion sur le féminisme

Sondage sur la condition féminine dans la ruralité