Le respect de l'uniforme prévaut sur le respect des individus

11 septembre 2019 - Une jeune nageuse de 17 ans lors d'une compétition à Anchorage en Alaska est disqualifiée après avoir gagné une épreuve de natation suite à une infraction liée à l'uniforme. Une arbitre a été choquée que le maillot standard couvrait mal une fesse de sorte qu'une fesse touchait l'autre sans permission de l'organisation sportive. L'entraîneuse de la lycéenne déclara alors: « Ces jeunes nageuses ne sont pas sanctionnées parce qu’elles portent leur maillot de manière scandaleuse ou provocante, mais bien à cause de leurs hanches larges, de leur poitrine développée et de leur teint foncé qui les démarquent de leurs coéquipières minces, élancées et majoritairement pâles ».

Quelques jours après la compétition la jeune-fille fut rétablie dans son titre de championne avec un communiqué officiel : «... victime d’une décision fondée uniquement sur la façon dont un uniforme scolaire standard s’adaptait à la forme de son corps ».

Le respect de l'uniformité, prévaut sur le respect des individus; les principales victimes sont les corps des femmes qui doivent s'adapter à toutes les modes de pensée en tout temps et tous lieux. Un corps uniforme leur est préférable.

Le féminisme en presqu'île de Crozon

Crozon n'est pas épargné par les violences conjugales



Sondage d'opinion sur le féminisme

Sondage sur la condition féminine dans la ruralité