Toilettes publiques discriminantes

Des toilettes publiques sont installées aux abords du port de Morgat. Un accès aux personnes à mobilité réduite, un accès homme ou femme, malvoyant ou voyant et un urinoir pour mâles pas forcément prostatiques. Dans l'esprit d'égalité parfaite dans le domaine des envies pressantes naturelles on eut pu s'attendre à un traitement indistinct entre les besoins des femmes et ceux des hommes en 2019, malheureusement si les toilettes sont modernes, la tarification fait appel à de vieux concepts discriminants.

Les femmes sont assurées de payer une compensation pour un accès clos nécessaire à leurs pudeurs, mais les hommes bénéficient d'une gratuité en cas de pression sur la vessie. Une chance sur deux de se la couler douce pour monsieur pendant que madame va devoir sortir la petite monnaie.

L'heure étant à la délicatesse envers les femmes, une gratuité complète ou un paiement identique quelle que soit l'ampleur de la prestation eut été appréciable. Qu'importe la justification administrative d'une telle disposition, elle est un traitement inégalitaire infligée aux femmes...

Autre anomalie : le monnayeur accepte les pièces de 50cts d'euro et ne rend pas la monnaie pour un service dont le coût s'élève à 20cts. Un captage de monnaie bien arbitraire – situation en juin 2019 susceptible d'être corrigée à terme...

Le féminisme en presqu'île de Crozon



Sondage d'opinion sur le féminisme

Sondage sur la condition féminine dans la ruralité