Plateforme de signalement des agressions et violences sexuelles des femmes en couple

Une plateforme Internet mise en place le 27 novembre 2018 par le gouvernement en place a pour but de recueillir les appels de détresse des femmes violentées, agressées sexuellement par leurs conjoints ou concubins. 16 policiers (hommes et femmes) reçoivent par messagerie instantanée des demandes d'aide et des libérations de parole émanant de femmes désespérées qui souhaitent rester anonymes. Le bilan du mois de septembre 2019 fait état de 4000 signalements en 9 mois dont certains ont toutes les apparences d'un viol.

Etrangement, l'accès Internet à ce service d'aide est proche de la confidentialité - en septembre 2019 - il faut ouvrir le site service-public.fr (site gouvernemental) et cliquer sur un lien discret de signalement des violences sexuelles.

Les organismes et associations d'aide aux femmes déplorent cette démarche en catimini qui occupe le temps d'un officier de police 54 minutes en moyenne, parfois plusieurs fois, avant que ne se décide la victime des violences conjugales à porter plainte. Cette plate-forme de signalement ressemble aux politiques déployées par l'Etat à l'égard des femmes. Des actions existantes mais toujours sous-dimensionnées...

Le féminisme en presqu'île de Crozon



Sondage d'opinion sur le féminisme

Sondage sur la condition féminine dans la ruralité