La masculinité royale n'arrange rien à la vie quotidienne des femmes

23 septembre 2019 - Le duc et la duchesse de Sussex, respectivement le prince Harry et Meghan Markle, lors d'un déplacement à Cape Town pour une visite à une ONG (à vocation éducative) soutenue par le Queen’s Commonwealth Trust, présidé par le couple, laissent derrière eux une déclaration aux élans prometteurs. Le prince proclame : « Il faut redéfinir la masculinité, créer votre propre voie que vos enfants suivront, pour que vous puissiez faire un changement positif pour changer le futur. La vraie preuve de votre force n’est pas physique. Votre force est votre esprit, ce qui, pour moi, veut dire respecter et protéger ma femme, et être un modèle à suivre pour mon enfant ». Un enfant de 4 mois laissé dans les bras d'une nounou royale en Angleterre.

La masculinité ordinaire se serait contentée d'une paternité de proximité pendant que maman put disposer d'horaires satisfaisants pour travailler à plein temps dans une activité professionnelle justement rénumérée et sujette à des promotions au mérite. Les rappels de la force de l'esprit du mâle et de la nécessaire protection de la femme fragile ont des relents de masculinité introvertie qui n'augurent d'aucun changement profitable aux femmes.

Le féminisme en presqu'île de Crozon

Crozon n'est pas épargné par les violences conjugales



Sondage d'opinion sur le féminisme

Sondage sur la condition féminine dans la ruralité