Free the Nipple - libérez le téton

Free the Nipple - libérez le téton, un slogan qui fait ricaner les hommes irréfléchis. Des ricanements largement aiguisés par les désirs qu'ils ont des tétons féminins qui ne sont jamais très éloignés des seins des femmes. Le domaine de l'excitation permet rarement la réflexion.

Des femmes Américaines se regroupent pour manifester leur souhait de libérer leurs tétons de la vision sexuelle masculine. Un homme ne se promène pas la poitrine nue dans la rue, il montre son torse équipé de deux tétons. Une femme ne se promène pas torse nu, elle se promène seins nus ou poitrine nue autant dire qu'elle a une attitude sexuellement provocante. Différence de langage, différence d'appréciation pour une attitude identique. Pourquoi est-ce érotique chez une femme ? Pourquoi est-ce insignifiant chez un homme ?

En fonction du lieu où elle vit, une femme a plus de malchance de subir une répression suite à son torse nu dans un lieu public. Elle subira une verbalisation, un procès, le fouet, une lapidation selon la législation de son pays. Il ne faudrait pas croire que les pays occidentaux soient exempts de discrimination.

Paris, capitale de la France, ne permettra pas qu'une femme soit torse nu un dimanche après midi sur les Champs-Elysées avec ou sans canicule - la police verbaliserait. Un homme seins nus n'aura aucune poursuite, il n'entre pas dans la catégorie des exhibitionnistes. Pourquoi ? Parce que la communauté masculine a des désirs sexuels envers le torse des femmes. L'homme estampille un corps qui ne lui appartient pas selon la configuration de ses pulsions. Afin de maîtriser celles-ci, il exige un écran de pudeur qui lui paraît convenable. Le convenable se juge en fonction de l'affolement de ses hormones. Calme plat, la femme peut circuler sans peine. Agitation, la femme est importunée et redirigée de force vers le convenable.

L'hypersexualisation des seins se retrouve largement dans les magazines féminins. Ces médias fabriquent des complexes, des intentions, des mises en valeur de la poitrine féminine soit disant pour séduire la classe masculine. Les femmes deviennent des valeurs sexuelles ajustables jusqu'à la chirurgie. Tout cette mise en valeur artificieuse ne sert pas l'identité féminine mais des combinaisons financières qui font vivre les médias. Le torse des femmes est un fond d'investissement publicitaire.

Aux Etats-Unis, des femmes militantes sous l'égide de Free the Niple tentent d'être jugées par la cour suprême des Etats-Unis qui va devoir faire abstraction des cours de justice de certains états qui condamnent la présentation publique des tétons féminins au motif que d'imposer la dissimulation n'est pas une discrimination genrée mais juste une règle de... Mais de quoi donc ? De bon sens masculin bien évidemment.

Le bon sens féminin voudrait que les hommes s'indiffèrent des tétons des femmes mais il n'existe aucune cour de justice même suprême, voire exquise, qui légifère sur la liberté d'exister des femmes. Les femmes ne doivent pas incommoder les hommes.

Le féminisme en presqu'île de Crozon

Crozon n'est pas épargné par les violences conjugales



Sondage d'opinion sur le féminisme

Sondage sur la condition féminine dans la ruralité