Des céréales minceur pour femmes mais pas pour les hommes

Les femmes pour vivre, puisqu'il semble qu'elles peinent à vivre par elles-mêmes, sont invitées à acheter, par exemple, des céréales minceur... Parce que la minceur est réservée aux femmes qui sont toujours un peu plus enveloppées que la norme magazine, même si le surpoids est problématique pour les femmes autant que pour les hommes. Cliché quand tu nous tiens, tu ne nous lâches plus. Ainsi sur les emballages de produits allégés, les femmes amincies, ragallardies apparairaissent enfin épanouies grâce à leurs « flocons d'avoine et vitamines B qui contribuent à un métabolisme énergétique normal et à réduire la fatigue ». La femme fatiguée n'est plus dorénavant. La femme pleine d'énergie vitale, après son avoinée genrée, est capable de tous les challenges au quotidien. Faire la vaiselle et le ménage, travailler pour celles qui ont trouvé un emploi, supporter leur partenaire ou l'absence de partenaire...

Malgré tout, les femmes constatent une certaine fatigue masculine le soir venu, n'y a t-il pas dans la nature des flocons d'avoine énergétique pour homme ? Puisque tout semble se régler par la consommation, il y a un marché à prendre, des emballages à concevoir montrant des hommes minces du ventre et énergétiques, non violents pour le reste. Une avoine délicate et durable pourrait convenir !

Le féminisme en presqu'île de Crozon

Crozon n'est pas épargné par les violences conjugales



Sondage d'opinion sur le féminisme

Sondage sur la condition féminine dans la ruralité