Alyssa Milano - choisir d'avorter - choisir d'être mère

21 août 2019 - L'actrice Américaine Alyssa Milano raconte qu'à 21 ans (1993) en l'espace de quelques mois, elle eut recours à l'avortement. « Je savais à ce moment que je n’étais pas équipée pour être mère, alors j’ai choisi d’avorter. Je l’ai choisi. C’était mon choix. Et ça a été absolument le bon choix pour moi. » Dans un contexte américain de remise en question de l'avortement dans plusieurs états par des lois contraignantes, l'Amérique anti IVG ne put entendre la déclaration de l'actrice « Ce n’était pas quelque chose que je voulais, mais quelque chose dont j’avais besoin, comme c’est souvent le cas lorsqu’il s’agit de sa santé ».

En France, les hommes et les femmes qui ont un fort penchant à vivre la vie des autres ont bien évidemment condamné les deux avortements. Ceux-ci argumentent sur la contraception, la disparition de deux vies, la privation de deux couples qui auraient pu adopter les deux bébés. Tout est merveilleux, lumineux, évident dans des vies sagement mises en perspectives dans un fauteuil, avec pour besoin absolu de juger et de condamner. La délectation est telle que le jugement devient une vérité valable pour l'humanité, tant qu'à être sûr de soi, loin de l'épreuve, autant avoir une pensée universelle, en toute modestie cela va s'en dire.

L'avortement est chose intime qui n'a pas d'explications publiques à fournir.

Alyssa Milano a choisi que la maternité lui serait évidente à 39 et 42 ans, sans justificatifs, ni preuves du moindre bien fondé... C'était juste un besoin...

Le féminisme en presqu'île de Crozon



Sondage d'opinion sur le féminisme

Sondage sur la condition féminine dans la ruralité